sur la route…

· prague

Wednesday, December 25, 2013

en route pour prague : c’est noël!

 

noël 2013.
semaine de neige intense sur le québec. le 25 décembre, il fait enfin beau et on est positif que notre avion partira. quelques heures avant le départ, on apprend que notre vol est retardé de trois heures dû à de forts vents à londres (nous faisons montréal-londres-prague). du coup, nous ne sommes même pas encore partis qu’on manque déjà notre vol vers prague.
on ne peut le cacher, ça gâche un peu notre vibe. pas grave, on part quand même pour prague, baby!!

dans l’avion, c’est noël. y’a des gens plus selfish que d’autres. du genre : non, je veux pas changer de place avec toi pour que tu sois assis avec ton amoureux le soir de noël. pas grave, pas grave. bristish airways est là pis, c’est noël. on nous offre des choix de pâtes ou un christmas special pour souper. de la dinde, des canneberges pis toute. on est heureux même à 6 allées de différence!

à londres, nous sommes fatigués et jetlag. on mange des crumpets en attendant notre nouveau vol vers prague. on va arriver tard (18h00 plutôt que 14h00) donc, on perdra un peu notre après-midi. dans l’avion pour prague, bien entendu, c’est l’homme au parfum redoutable qui est assis devant nous. ça pue tellement qu’on a mal au coeur et qu’on doit utiliser nos manteaux comme tente à air frais.

premier constat à l’atterissage : prague utilise très peu de lampadaires. nous avons l’impression qu’on atterit au milieu de nul part tellement il y a peu de lumières. contrairement à paris, prague n’est pas une ville lumière (…. ok, c’était ma seule blague, je promets!).

alexandre qui en est à son premier voyage en europe est quelque peu déstabilisé. il utilise google translate pour toutoutout. en attendant l’autobus, il me traduit les pannneaux : «en cas d’urgence, utilisez blablabla». c’est super cuuute.
la ride entre l’aéroport et le centre de prague est vraiment simple. autobus et métro et tadaaam! nous sommes enfin au coeur de prague. 26 décembre étant férié, la plupart des commerces sont fermés alors prague semble sombre et morte. c’est étrange. on se fie difficilement à notre google maps à travers les labyrinthes praguois et on trouve enfin notre hôtel the cloister inn.

notre soirée se résumera à une petite balade dans les rues sombres pour se familiariser avec le quartier en lâchant des «oooooohhhh» quand on voit des beaux buildings éclairés. c’est beau, prague, la nuit.

Friday, December 27, 2013

des canadiens à prague

 

première journée à prague.

après un bon petit-déj à l’hôtel, on s’attaque aux incontournables de prague : le pont charles et le château. rien de moins pour cette première journée. notre hôtel est si bien situé qu’il nous faut à peine 5-7minutes à pied pour être au pont charles. le pont charles est le symbole de prague et de ses touristes. c’est un peu pour cette raison qu’il est noir de monde. il y a tellement de monde que tu en oublies un peu l’attraction. tu n’y vois rien à part des ipads, des kodaks et des gens qui arrêtent de marcher pour prendre je-ne-sais-pas-quoi en photo. le pont s’ouvre sur la rue mostecka qui est tout aussi noir de monde. mcdo, shish taouk, boutiques de souvenirs cheap… c’est ça mostecka. on réussi à s’en échapper en prenant une petite rue. la montée vers le châteu se fait donc plus calmement et c’est tout aussi beau. on s’arrête à l’église st-nicolas où on s’exclame pendant un long moment sur la beauté des lieux.
église st-nicolas

il est presque midi et on veut voir la relève de la garde au château alors on quitte l’église pour monter rapidement la colline. la relève de la garde s’avère à être un show pour les touristes. peu intéressant (quoi, sommes-nous déjà blasés?). on poursuit nos visites avant la fin du spectacle.

4°C, beau soleil et pas un seul centimètre de neige. wow, nous ne sommes définitivement pas au canada. petits canadiens que nous sommes, ON A CHAUD. on enlève nos manteaux d’hiver sous le regard de tous les touristes qui doivent nous prendre pour des maudits fous.

on visite la cathédrale st-guy, la ruelle d’or et ses dizaines de petites maisons. tranquillement, on descend la colline et on retrouve la rue mostecka. on décide de s’échapper vers l’île de kampa. c’est le central park de prague. beaucoup de vert, moins de bruits et beaucoup de belles petites choses. sur l’île, on trouve un pont avec des millions de cadenas. on avait prévu le coup, on avait apporté un cadenas pour locker notre amour (quétaine oui, je l’avoue). on posera notre cadenas plus tard dans la semaine. près le petit pont, la ruelle nous amène au fameux John Lennon Wall. ça se trouve à être un mémorial qui recueille les hommages sous forme de graffitis. le mur change donc constamment.
john lennon wall

tout près du mur se trouve un pub qui se nomme, bien-entendu, le john lennon pub. décoré de l’extérieur à la yellow submarine, l’intérieur est tapissé de photos de john lennon. tel de vrais touristes, nous y sommes rentrés et c’était bon! hihi! prix raisonnable et super ambiance.

on passera l’après-midi sur l’île de kampa à profiter de la belle journée.

en soirée, on se balade sur la rue karlova (rue où il n’y a que des commerces de souvenirs). on se perd dans les petites rues et on trouve un restaurant qui semble intéressant «at the black star». on y est bien servi (en français, en plus!). la facture quant à elle s’avère…oh la la. 70$ pour rien d’exceptionnel. cette soirée sera notre point de référence pour les autres soirées à venir. ne plus jamais payer une bière 95czk alors qu’elle devrait valoir 35czk (1,90$/pinte).

Saturday, December 28, 2013

journée à stare mesto

 

grasse matinée ce matin, on manque le petit-déj de l’hôtel. on se dirige donc vers le stare mesto (vieille ville) où on se régale au bakeshop praha. c’est une pâtisserie où l’on y vend les meilleures viennoiseries et pains de prague. effectivement, c’était délicieux.

deuxième journée à prague à attaquer les incontournables. aujourd’hui, c’est l’horloge astronomique.au coeur du stare mesto se trouve une horloge astronomique médiévale. à chaque heure, l’horloge attire des centaines de personnes pour un petit à un petit 45 seconde de spectacle alors que les petits apôtres défilent. je crois que je m’attendais à plus… j’ai été un peu déçue. l’horloge demeure tout de même très belle et bien conservée.

à la place de la vieille ville se trouve un marché de noël avec des dizaines de vendeurs de vin chaud, saucisses, crêpes, patates, etc… on se promet d’essayer tout avant notre départ.

on continue notre marche jusqu’à une grosse tour qu’on se décide de monter. du haut de cette tour, on a une belle vue sur prague.

à force de se promener, tourner à gauche, à droite, ici et là, on se retrouve un p’tit peu perdus. on se croit à l’autre bout de la ville, désespérés de devoir marcher 1h00 pour retrouver l’hôtel. surprise! prague n’est pas si grande que ça. après avoir sortis notre carte (merde, on est touristes!), on retrouve une rue qui nous mènera en 15 minutes à la place Vencelas, grande artère commerciale située tout près de notre hotel. on magasinera pendant quelques temps pour se trouver de jolis souliers en vue de notre soirée du 31 décembre.
en soirée, nous avons dîné au resto végé lehka hlava. nous étions allés la veille, c’était complet pour la soirée. cette fois, nous n’avions pas pris de chance et nous avions réservé! c’était divin. une entrée de guacamole tellement fraîche et délicieuse. alexandre avait pris le risotto aux champignons et moi, le red thai curry. le meilleur red thai curry de ma vie. j’étais en transe. le décor du lehka hlava est aussi superbe, ça ajoute à l’awesomeness de l’endroit. on ne veut pas partir et, on se promet de revenir.
lehka hlava

Sunday, December 29, 2013

perdu à petrin

 

dur réveil. je suis complètement malade. mal de gorge, nez bouché, aucune énergie. l’idée d’aller sur la colline de petrin n’est pas ma motivation première.

courage, vieille fille, t’es capable! on part en tram vers la colline de petrin. on ne sait pas exactement à quel arrêt descendre pour se rendre au monastère de strahov. il se trouve qu’on a descendu un peu trop tard. oups. un petit panneau nous dit de prendre telle direction pour se rendre au monastère. au lieu d’utiliser la route, on décide d’utiliser le petit chemin de terre qui semble bien plus cool. ERREUR. ce petit chemin nous ne mènera pas au monastère mais plutôt vers le stade olympique tout décrépit. alex était comblé. de mon côté mon nez était aussi bloqué que ces immenses clôtures de sécurité qu’alex voulait que j’escalade. no way. je l’ai laissé partir à l’aventure alors que j’attendais sur le bord du chemin. il est allé prendre tout plein de photos de ce vieux stade pendant que j’essayais de comprendre où on se trouvait sur la carte. j’ai réussi à retrouver notre chemin et mon fameux monastère.

en république tchèque, ils ont cette tactique de réussir à te faire payer pour tout. au monastère, il fallait payer 50czk pour pouvoir prendre des photos. on s’entend qu’on visite ce monastère pour prendre des photos non? bien entendu, on a payé pour ce petit autocollant sur notre manteau. finalement, le monastère était relativement décevant. à part la jolie et impressionnante bibliothèque, l’exposition, elle, bof.
strahov libraryc’est avec un bon petit vin chaud qu’on poursuivit notre balade sur la colline de petrin. la colline se distingue notamment par sa mini-tour eiffel. contrairement à celle de paris, elle n’a pas d’ascenseur. trop malade pour la monter, alexandre l’a fait pour nous en me filmant sa montée et sa descente. quel amoureux! :)
je crois qu’alex a vraiment eu droit à la plus belle vue sur prague du haut de cette tour.
colline de petrin

vue de la tour

demain, périple au bohemian paradise!

Monday, December 30, 2013

daytrip au cesky raj

 

nous avions d’attente face à notre daytrip à cesky raj (bohemian paradise). nous avions vu des images exceptionnelles sur flickr et nous avions vraiment très très hâte.

on s’est levés à 6h00 du matin pour prendre le train de 7h20 en direction de turnov. 2 heures de train plus tard, nous y sommes. de la gare, peu d’informations sur notre fameux bohemian paradise. on se décide de suivre un peu les gens, on marche, marche marche. on arrive dans la petite ville et on trouve enfin un endroit pour demander des informations. on demande où commence la piste pour voir l’emperor’s gate. la dame ne semble pas savoir de quoi on parle mais, nous dit de suivre tel chemin pour se rendre à la piste rouge.

cesky rajil se trouve que cesky raj est une immense région avec plus d’une piste rouge. bien entendu, c’est pas celle qu’on cherchait qu’on a empruntée. la balade était intéressante mais nous n’avons rien vu de ce qu’on avait prévu. rien rien rien. on était pas mal décus. de mon côté, malade et sans énergie, j’étais pas prête à marcher 25 km (aller seulement) pour me rendre à un endroit où on n’était pas vraiment certains de trouver ce qu’on cherchait. on a vu de beaux paysages, c’est certain mais, on devra faire un autre voyage en république tchèque pour y voir de belles choses comme ceci.

après plus de 12km de marche, nous sommes retournés à la gare de turnov. quelques heures à attendre avant notre train, nous sommes allés prendre des forces au petit resto à côté de la gare. turnov n’est certainement prague et on s’en est bien rendu compte. ici, les prix sont encore plus bas qu’à prague. soupe et cappuccino pour 1,90$. saucisse et coca-cola pour 2$. on était bien impressionnés!

fiers de notre grosse journée de marche, nous nous sommes récompensés en allant dîner à la plus vieille (et meilleure) pizzeria de prague : pizzeria kmotra. nous avons mangé comme des rois. je la recommande à tous! j’avais pris une entrée de brocolis au fromage (juste avec cette entrée, t’es rassasié!) et la special kmotra 2012. délicieux!
pizzeria kmotra

Tuesday, December 31, 2013

new year eve à prague

 

nous sommes le 31 décembre, dernière journée de l’année!aujourd’hui, notre mission était de parcourir les marchés de noël, de manger un trdelnik (similaire à une queue de castor!) et acheter du mousseux. en soirée, nous avons une belle date au resto céleste au dernier étage du fameux «dansing house».

la journée se déroule donc comme prévu, on tombe amoureux du trdelnik et on regrette ne pas y avoir goûter plus tôt pendant le voyage. c’est trop bon!! on s’achète notre belle grosse bouteille de mousseux. arrivés à l’hôtel, surprise! l’hôtel nous en offrait une gratuitement! youppi! plus de fun! ;)

il est à peine 17h00 et on entend déjà des pétards un peu partout dans la ville. nous, on croyait que la ville faisait des tests pour l’immense feux d’artifice à minuit. eh non. il n’y a pas de gros feux d’artifice à minuit à prague. les feux d’artifice, c’est de petits feux mais tout tout partout dans la ville, toute la soirée (summum à minuit, bien-sûr!) organisé par n’importe qui, n’importe quand. free for all, comme on dit.
nous avons eu donc la chance de souper au son et à la vue de dizaines de feux tout au long du repas. c’était magique. la soirée était superbe.

peu après minuit, on s’est baladé dans les rues mais c’était plutôt calme. on est rentrés sagement à l’hôtel satisfaits de notre nouvel an tchèque.

Thursday, January 2, 2014

citadelle de vysehrad

 

difficile d’être malade en voyage. ça change un peu la dynamique. tu te sens mal, tu es fatigué, etc… en plus, quand tu vis un décalage horaire, les nuits sont difficiles et tu réussis pas à prendre le repos espéré.le 1er janvier, nous n’avons donc pratiquement rien fait. on a fait le tour des épiceries du coin en s’achetant pain, fromage, crème glacée et cochonneries à manger. on a soupé avec des ramens de dépanneur. et beaucoup beaucoup de sommeil. ça fait du bien, même en vacances!

aujourd’hui, 2 janvier, nous sommes aller à la citadelle de vysehrad. un peu plus éloigné du centre de la ville, la balade était intéressante. on a découvert des quartiers beaucoup moins touristiques. pour les praguois, la citadelle est plus importante pour eux que le château. pour nous, les touristes, on est certain que le château est LE symbole de prague mais non… il semble que pour eux, la citadelle est leur symbole de prague. c’était un très bel endroit et je suis convaincue qu’il est encore plus beau l’été avec du gazon vert et de belles fleurs. notre journée était brumeuse, l’endroit semblait un peu déprimant mais ça reste très beau.


vue de la citadelle. on y voit le château au loin.

en après-midi, comme il ne faisait pas très beau, nous sommes allée au musée du lego. alexandre était aux anges! il y avait tellement de pièces, de set uniques. je dois l’avouer, c’était pas mal cool. le taj mahal en lego… wow! impressionnant! :)

en soirée, on se gâte et on retourne manger chez notre cher resto végé tout près de l’hôtel. on l’a adopté! je salive déjà à l’idée de manger le red thai curry! :)

Saturday, January 3, 2014

dernière journée à prague

 

aujourd’hui, on s’éloigne encore un peu du centre de la ville pour se rendre dans le quartier zizkov où se trouve la tour de la télévision. zizkov est un quartier qui se vante d’avoir le plus grand nombre de bar de prague. effectivement, on y trouve des bars partout.l’attrait du quartier est bien entendu les bars mais aussi cette fameuse tour de la télévision avec ses sculptures de bébés tout autour. oui, vous avez bien lu. les oeuvres de david cerny, on les retrouve un peu partout dans la ville (bébés rampants, cheval pendu vers le bas, gros f**ck you dans la rivière). ses oeuvres sont «dérangeantes». au départ, les bébés rampants le long de la tour de la télévision était censé être quelque chose de temporaire. vu la popularité de la chose, on les a gardé de façon définitive. la tour de la télévision n’est pas la plue jolie. elle serait d’ailleurs dans le top 5 des attraits les plus laids du monde. la vue sur la ville est toutefois très intéressante.
tour de la télévision

après avoir marché un peu partout dans le quartier de zizkov, nous sommes retournés au centre de prague, dans la vieille ville. il y a 3 ans, un 3 janvier, alexandre et moi, nous avions notre première date. pour souligner notre amouuur, nous sommes allés accrocher un cadenas sur un pont près du lennon wall. aww! love! :)
amour!

comme c’est notre dernière journée en république tchèque, on s’est dit qu’il fallait qu’on voit une partie de hockey! prague a une équipe très forte mais malheureusement, elle ne jouait pas à domicile ce soir. nous avons donc trouvé un petit resto-bar où il était possible de visionner le match. la soirée était super! bon match, bonne bière, bonne bouffe pour quoi… 13$ à deux personnes? prague est incroyablement pas cher quand tu réussis à éviter les restos touristiques!

c’est avec tristesse qu’on quittera prague demain mais, on reviendra! c’est promis!!